Projet de loi C-525 modifié


alexandre_boulerice

Alexandre Boulerice Député NPD

Grâce à nos pressions, nous avons réussi à faire entendre raison aux conservateurs.

Jeudi dernier, en comité, des amendements cruciaux ont été apportés. Ils corrigent les erreurs les plus manifestes du projet de loi du député albertain Blaine Calkins.

Ainsi, seuls les votes dans l’urne vont compter. Comme une simple élection normale. Nous nous opposons toujours à ce projet de loi, mais nous pouvons pousser un soupir de soulagement. Nous avons évité le pire.

Merci à tous ceux et celles qui nous ont supportés dans cette bataille.

On continue.

Lien Permanent pour cet article : http://aimtacmq.ca?p=1007

Les Machinistes incitent au rejet du projet de loi C-525 antisyndical


Toronto, ON – L’Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale considère que le projet de loi C-525 représente un pas dans la mauvaise direction et incite la Chambre des communes à le rejeter.
 
daveritchie« Tous les jours, des travailleurs canadiens sont harcelés, intimidés, voire congédiés par leur employeur alors qu’ils ne cherchent qu’à exercer leur droit démocratique d’association », explique Dave Ritchie, vice-président général canadien de l’AIM. Malheureusement, il est évident que ce projet de loi a été rédigé par des employeurs antisyndicaux. »
<Texte intégral>

Lien Permanent pour cet article : http://aimtacmq.ca?p=991

Le comité Jeunes FTQ accueillent favorablement la sortie du Livre blanc sur la politique jeunesse



logoftqLe comité Jeunes FTQ, Force Jeunesse et le Comité national des jeunes de la CSN accueillent favorablement la sortie du Livre blanc sur la politique jeunesse, mais notent avec déception l’absence de référence à la notion d’équité intergénérationnelle en emploi. Ces groupes avaient pourtant déposé un mémoire portant sur ce sujet dans le cadre des consultations « Destination 2030 » qui visaient à alimenter ce Livre blanc. Non seulement, aucune référence n’apparaît, mais en plus la demande principale des groupes jeunes à ce sujet, c’est-à-dire l’élimination des clauses de disparité de traitement (clauses « orphelin »), n’est pas mentionnée comme un objectif de société. <Texte intégral>

Lien Permanent pour cet article : http://aimtacmq.ca?p=871