Budget fédéral 2021: Un budget qui renferme des mesures intéressantes mais qui demeure décevant pour les travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale 

Budget fédéral 2021

Un budget qui renferme des mesures intéressantes mais qui demeure décevant pour les travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale 

Montréal, 20 avril 2021- Le secteur aérospatial compte parmi les industries les plus touchés par la pandémie de COVID-19. Alors que la majorité des pays comptant un important secteur aérospatial sur leur territoire ont adapté leur politique aérospatiale à la crise, le Canada demeure timide dans son aide à l’industrie.

Le budget propose d’aider spécifiquement l’industrie à la hauteur d’un « soutien combiné de 2 milliards » sur trois ans en passant un programme de relance régionale de l’aérospatiale pour les petites et moyennes entreprises et du Fonds stratégique pour l’innovation. Pour le reste, l’aide dont pourrait bénéficier l’industrie se retrouve dans des programmes généraux de soutien économique. Malgré qu’il y ait du bon dans ce qui est proposé, c’est cependant loin de représenter la politique industrielle dont l’aérospatiale a besoin pour survivre et croitre efficacement.

« Pourquoi des stratégies pancanadiennes en matière de génomique, d’intelligence artificielle et de technologie quantique, mais pas en aérospatiale? L’absence d’une politique aérospatiale structurante et sur le long terme était un problème pour le Canada avant la pandémie, elle l’est durant la pandémie et elle risque de l’être encore au lendemain de la pandémie, déplore David Chartrand, coordonnateur québécois de l’AIMTA. Le problème n’est pas l’absence de mesure pour aider l’industrie, le problème c’est que ce ne soit pas adapté; qu’il n’y ait pas une vision qui correspond à l’importance stratégique et économique de cette industrie.»

Mesure intéressante pour les travailleurs et travailleuses du transport aérien

Le gouvernement s’est engagé à présenter un projet de loi qui prolongerait la protection de la rémunération à un plus grand nombre d’employés du secteur du transport aérien.

« Même s’il s’agit seulement d’un engagement, on doit souligner le fait que le gouvernement reconnaisse que le renversement de contrat est un problème et que cette pratique tire vers le bas les conditions de travail dans les aéroports canadiens, nous allons garder un œil sur ce qui va en ressortir », estime David Chartrand.

Des propositions intéressantes

Comme citoyens, la pandémie nous aura fait réaliser l’importance de pouvoir compter sur des services sociaux accessible et de qualité ainsi que d’un solide filet social. Plusieurs initiatives comme le programme national pour la garde d’enfants, la bonification du régime d’assurance emploi et le salaire minimum à 15$ permettront d’améliorer la qualité de vie de plusieurs citoyennes et citoyens. Notons également l’extension des programmes d’aide d’urgence qui soulageront temporairement les travailleuses et les travailleurs, ainsi que certaines entreprises.

« L’extension des programmes d’aide d’urgence est une bonne chose pour soulager temporairement les travailleuses et les travailleurs, ainsi que certains secteurs de notre économie des maux de cette pandémie, mais ce n’est pas ça qui leur permettra de guérir, soutient David Chartrand. Heureusement, d’autres mesures viennent favoriser l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. Cela dit, il reste encore du travail à faire, notamment en matière d’assurance médicaments et de la redistribution de la richesse. »

Lien Permanent pour cet article : http://aimtacmq.ca/budget-federal-2021-un-budget-qui-renferme-des-mesures-interessantes-mais-qui-demeure-decevant-pour-les-travailleurs-et-travailleuses-de-laerospatiale/