Normand Cherry (2 JUIN 1938 – 11 AVRIL 2021) Un grand défenseur des travailleurs et travailleuses de l’industrie aérospatiale québécoise s’est éteint

C’est avec regret et tristesse que nous vous annonçons le décès de notre confrère Normand Cherry, à l’âge de 82 ans.

Homme de conviction et solidaire de ses consœurs et confrères Machinistes, il aura marqué à sa façon, l’histoire de la Section locale 712, du mouvement syndical, de la politique et de l’économie du Québec.

Entré chez Canadair comme machiniste en 1954, il fut président-directeur général de la Section locale 712 de l’AIMTA de 1969 à 1989.  Soucieux des enjeux de formations au sein de l’industrie Normand il est par la suite devenu le premier-vice-président du Comité sectoriel de la main-d’œuvre aérospatiale du Québec (CAMAQ) en 1978 poste qu’il a occupé jusqu’en 1989. Durant cette période, il a livré plusieurs batailles pour ses confrères et consœurs de l’AIMTA et pour la sauvegarde de l’industrie aérospatiale québécoise.

« Peu de gens le savent, mais sans son implication, sa vision et son sens de la négociation, le visage de l’aérospatiale au Québec ne serait sans doute pas le même. Normand est de ceux qui ont contribué à faire de l’aérospatiale un pilier économique pour le Québec ainsi que le gagne-pain de milliers de travailleurs et de travailleuses, David Chartrand, coordonnateur québécois de l’AIMTA. »

Normand a joué un rôle déterminant lors de la vente de Canadair à Bombardier en 1986, en multipliant les interventions afin que les emplois et les activités de la société d’État demeurent au Québec. Durant la même période, il s’est également démarqué dans le dossier de l’entretien des CF-18, en militant activement pour que la maintenance et la réparation des avions de chasse soient réalisées dans la province.

« C’est un allié des travailleurs et des travailleuses et du mouvement syndical que l’on perd aujourd’hui, Yvon Paiement, président de la Section locale 712. La façon dont il avait de mener ses dossiers, de promouvoir et de protéger, par l’action politique, les emplois et les conditions de travail de ses confrères et consœurs de la Section locale 712, a influencé notre façon de faire du syndicalisme. »

Normand s’est également investi dans la formation des ses consoeurs et confrères de 1985 à 1989 en offrant des cours au William W. Winpisinger Education and Technology Center de l’AIMTA, au Maryland. De 1983 à 1989 il aussi été représentant des travailleurs canadiens au comité des lois de l’AIMTA. 

Lorsqu’il a quitté l’AIMTA, Normand s’est dirigé vers la politique provinciale. Il sera alors élu député de la circonscription de Sainte-Anne (1988 à 1994) et de la circonscription de Saint-Laurent (1994-1998) sous la bannière du Parti libéral du Québec. Durant cette période, il sera ministre du Travail et ministre délégué aux Communautés culturelles (1990-1993) dans le cabinet de Robert Bourassa, ainsi que ministre des Transports dans le cabinet de Daniel Johnson fils (1994).

« Même après avoir quitté son poste à la Section locale 712, il est demeuré loyal à sa famille syndicale, Éric Rancourt, président du CMQ et agent d’affaires au District 11 (AIMTA). Il passait nous voir à l’occasion pour prendre des nouvelles et on savait qu’on pouvait compter sur lui lorsqu’on avait besoin de conseils. »

Nos plus sincères condoléances à la famille.

Lien Permanent pour cet article : http://aimtacmq.ca/normand-cherry-2-juin-1938-11-avril-2021-un-grand-defenseur-des-travailleurs-et-travailleuses-de-lindustrie-aerospatiale-quebecoise-sest-eteint/